Toile peinte, scène pastorale

Toile peinte, scène pastorale, provençale, cadre en trompe-l’oeil, anciennement rentoilée.

Le thème de la pastorale trouve sa source dans la littérature antique, telles les églogues de Virgile. En peinture, la pastorale évoque un monde champêtre idéalisé où figurent souvent des ruines antiques, des nymphes et des dieux. Les princes du temps peuvent être figurés avec des attributs de bergers ou de bergères. Une autre lecture peut également rechercher des connotations politiques et sociologiques. La pastorale pouvait être interprétée comme le refuge romantique de la société de cour. Le Régent, Philippe d’Orléans se livrait lui-même au dessin et à la gravure en amateur participant même au renouveau du genre en illustrant, en 1714, une réédition des Amours pastorales de Daphnis et Chloé de Longus.
Au XVIIIe siècle, la pastorale rejoint les thèmes rousseauistes en faveur et prend corps avec la bergerie de Marie- Antoinette à Versailles.
La poésie pastorale foisonne de sous-entendus politiques qui sont autant de critiques du pouvoir. Sous son apparente simplicité, le genre recèle un sens caché permettant de délivrer, au-delà de son ton badin, un message subversif par le biais de l’allégorie et de la métaphore. La pastorale joue en réalité une fonction politique et sociale : elle dénonce subtilement sous une forme inoffensive la fin du règne de Louis XIV.
En ce sens, la pastorale comporte une charge idéologique et s’avère porteuse de sens et de valeurs. Le succès du genre coïncide d’ailleurs avec la contestation croissante, orchestrée par le futur Régent, par une société en rupture avec le règne du vieux roi, au moyen d’une thématique qui énonce ses aspirations au changement en reflétant sa vision du monde. Le genre de la pastorale, qui a accompagné la montée en puissance de Philippe d’Orléans, s’est d’ailleurs éteint peu après son accession au pouvoir.
XVIII siècle,
Provence, France.

Hauteur: 248 cm.

Largeur: 248 cm.

Avez-vous des questions ?

Avez-vous des questions ?