Eijiro Ito, “il était une fois chez d’Yveline”

Eijiro Ito est né au Japon en 1971, il vit et travaille en France depuis 1995.
Vous pourrez retrouver la liste de ses expositions sur son site.

J’ai entendu dire que le plus ancien rond-point de Paris était celui de la « Place Furstemberg ». Cela m’évoque les voitures à cheval faisant leurs allers et retours (venir/revenir) et je m’imagine ce temps, je remonte à la mémoire des lieux.
Ma rencontre avec Yveline a été soudaine. Quand je suis passé devant la galerie, ce fut un coup de foudre et je me suis immédiatement senti en phase avec ce qu’elle exprimait. Je me suis demandé si les objets exposés vieux de plusieurs siècles feraient un autre voyage avec leur nouvel acquéreur.

06.05.2019

Quelques semaines plus tard, je suis retourné à la galerie avec la photogravure que j’avais réalisée pour obtenir la faveur de l’intégrer à mes œuvres. Et quand j’ai demandé à Agathe si je pouvais continuer à prendre d’autres clichés pour les transformer en épreuves d’artiste, Elle a ouvert grand la porte.
Chaque fois que je passe devant la galerie, je suis comme un voyageur photographiant au hasard une scène dans une vitrine. Les termes « passage » ou « flâneur » employés par Walter benjamin résonnent en moi.
Un jour, Agathe m’a dit que « cet endroit devait être un lieu de paix et d’harmonie ». J’ai réalisé que cela correspondait à ce que je recherchais et mes intuitions ont pris forme.

15.11.2016
13.02.2018

Quatre années se sont écoulées depuis lors et je m’interroge sur les changements opérés dans notre société mondialisée, fortement capitaliste et consumériste. Mais là n’est sans doute pas la question. Ce lieu a certainement bien plus à nous apprendre.
En ma qualité de graveur et d’artiste, la notion de reproduction m’a toujours interpellé. Photographie et gravure ont symboliquement coexisté dans mon travail pour remettre en question le concept de reproduction et la société de consommation dans laquelle nous vivons.
J’incarne le « flâneur » (celui qui marche). La duplicité de la réalité et de la fiction me séduit telle qu’elle s’incarne, reflétée dans les vitrines des magasins lorsque je déambule dans les rues. C’est là qu’est la source de mon inspiration ; mes œuvres en découlent matérialisées par mon savoir-faire en encre et en papier.
Mon appareil-photo fixe une image du monde qui nous entoure, l’action du graveur et les fines rayures qu’il trace sur la plaque appellent mes souvenirs et impriment mes émotions.

Eijiro Ito

https://www.eijiroito.net/

16.05.2017
04.12.2019
17.01.2019

Voici un lien vers une vidéo du voyage d’Yveline.

J’ai pense utiliser le jazz de Bill Evans « A Time For Love » pour ce video de la musique au début.
A Time For Love George Shearing & Don Thompson
Mais je l’ai arrêté à cause de problèmes de droits d’auteur.
J’ai senti que l’œuvre des images ont une preuve de « Un temps pour l’amour ». C’est aussi une question de « Harmonie et de la paix ».
Je me suis donc promené dans le bois de Vincennes et j’ai enregistré les chants des oiseaux et le son de babillage du ruisseau. Et le son des aiguilles de l’horloge.

15.11.2016
21.11.2018
15.04.2017
24.10.2016
23.11.2019
07.09.2018
16.10.2018
16.10.2018
10.4.2019