Portrait d’une femme au manteau d’hermine

Huile sur toile, portrait d’une femme au manteau d’hermine.
L’hermine est souvent associée à des devises royales : préférer la mort à la souillure. Elle signifie la pureté morale et, en ce sens, orne la robe des hauts dignitaires de l’Eglise, de l’Etat et de la Justice. Dans notre portrait il s’agit de la volonté du peintre ou commanditaire de souligner la pureté morale de la femme représentée. Un vrai paradoxe avec son regard langoureux, ses accroches-coeur et son éventail… instruments flagrants de la coquetterie. Une dame distinguée et coquette se devait de savoir manier l’éventail et son langage: fermé dans la main gauche : « Je ne suis pas célibataire »
Vers 1890.
France.

Hauteur: 115 cm.

Largeur: 90 cm.

Profondeur: 2 cm.

 

Avez-vous des questions ?

Avez-vous des questions ?