Toile peinte, fin XVII siècle

Toile peinte représentant un couple de Triton et Naïade enfants dans un décor d’un jardin à la fontaine des Quatre-Dauphins d’Aix en Provence, cadre en trompe l’œil à décor de feuillage, toile restaurée.
En 1645, Michel Mazarin, le nouvel archevêque d’Aix-en-Provence, nommé sur proposition de son frère, le cardinal Jules Mazarin, par le pape Innocent X, parvient à faire accepter un projet d’extension de la ville vers le sud.
Edifiée en 1667 à la demande du Cardinal Michel de Mazarin, la fontaine s’est d’abord appelée « fontaine Saint-Michel » en son honneur. La fontaine de style baroque avec ses dauphins mystérieux, troublants, a été créée par Jean-Claude Rambot et Pierre Pavillon en 1668.
Le sommet de l’obélisque fut orné successivement par une fleur de lys dorée, une pomme de pin, puis une croix de Malte et à nouveau une pomme de pin, réalisée par le sculpteur Servian après la Deuxième Guerre Mondiale. A l’origine une statue de Saint-Michel devait surmonter l’obélisque.
C’est la première fontaine d’Aix-en-Provence construite au milieu d’une place publique. On les construisait auparavant contre un mur car elles n’avaient qu’un rôle utilitaire. C’est le travail du sculpteur Jean-Claude Rambot qui lui donne son intérêt décoratif.

130 fontaines, publiques et privées, se trouvent dans la ville d’Aix, c’est bien plus que dans les autres villes Françaises de taille égale. Les fontaines apportent à la ville un charme et une qualité de vie indéniable. Prenez un verre à l’ombre d’un platane et à la fraîcheur d’une fontaine, ferlez les yeux et écoutez le murmure de l’eau ruisselante, ça y est vous pouvez rêver.
C’est aux eaux thermales que la Ville d’Aix doit une grande partie de sa réputation.
L’abondance des eaux chaudes ou froides, déjà célèbres au temps des Romains pour leurs vertus bienfaisantes sur la fécondité des femmes, détermina Caïus Sextius Calvinus à établir en ces lieux, les légions romaines qu’il commandait. Ce général, de même que Marius, César et Auguste, tout en embellissant la Ville, apporta aux thermes des soins particuliers.
Les comtes de Provence faisaient grand cas des eaux d’Aix et leurs vertus thérapeutiques.
Fin XVII siècle,
Provence, France.

Hauteur: 220 cm.

Largeur: 300 cm.

Avez-vous des questions ?

Avez-vous des questions ?