« Portrait du petit roi de Rome »

Huile sur toile (sur sa toile, aucune restauration ni repeint) cadre en noyer.

Du portrait de l’Aiglon enfant se dégage une grande douceur, mais le voile de mélancolie que reflète ses grands yeux annonce déjà sa vie…

En 1900, l’écrivain Edmond Rostand lui rend hommage en en faisant le personnage principal d’une pièce de théâtre intitulée L’Aiglon. C’est sous cette dénomination que la postérité a retenu le passage météorique sur terre de ce jeune homme qui disait de lui-même : « Ma naissance et ma mort, voilà toute mon histoire. Entre mon berceau et ma tombe il y a un grand zéro».

« Le Petit Roi de Rome », fils unique de Napoleon et de l’impératrice Marie-Louise d’Autriche est né Napoléon François Charles Joseph (1811-1832), roi de Rome, empereur des Français, prince de Parme, duc de Reichstadt.
Le 20 mars 1811, cent un coups de canons annoncent aux Parisiens naissance tant attendue du fils de l’empereur, au Palais des Tuileries. Constitutionnellement paré du titre de « Prince impérial », il reçoit en outre celui de « roi de Rome ».
Sa vie tragique et mouvementée, épouse les lames de fond politiques qui secouent l’Europe au rythme de son père. Après quelques années plus douces, en exil à la cour d’Autriche, il meurt de tuberculose à l’âge de 21 ans.

Ecole française,
Début XIX siècle.

Hauteur avec cadre: 70 cm.

Largeur avec cadre: 60 cm.

Avez-vous des questions ?

Avez-vous des questions ?